Philomus

Philomus

Le cerveau microprocesseur

cerveau microprocesseur

Cerveau-microprocesseur

 

 Manga bleu.jpg

                    Nous avons longtemps ignoré notre cerveau, privilégiant notamment le cœur. Or c'est maintenant une certitude: le cerveau est le microprocesseur qui contrôle, enregistre et dirige tout. Rien ne lui échappe et rien ne peut lui échapper. Tous nos actes, toutes nos pensées émanent de ce circuit imprimé fait de chair et de sang. Nos oreilles, nos yeux, notre nez, notre peau lui fournissent des informations et aussitôt il décide. Chacun de nous a un cerveau différent mais chacun est inféodé à son propre cerveau. Impossible de lui échapper. Le patrimoine génétique que nous avons reçu à notre naissance constitue ce puissant microprocesseur qui va tout régler.

 

          Notre peau a-t-elle ressenti un flux d'air froid, le circuit imprimé que constituent nos nerfs transmet aussitôt cette information au microprocesseur qui propose deux solutions: ou quitter la salle, ou se vêtir plus chaudement. Dans cet événement, notre liberté apparente a consisté à choisir entre le gilet et le changement de pièce. Mais avons-nous réellement commis un acte libre?

 N'est-ce pas plutôt le cerveau-microprocesseur qui une fois de plus, a analysé ces deux possibilités et finalement a tranché en faveur de celle qui était la plus appropriée à la situation de l'instant ?

 

          Et nous pouvons continuer ainsi à analyser des situations beaucoup plus complexes et aussi, plus importantes. Par exemple, je viens de rencontrer une très jolie jeune fille et qui plus est, semble revêtir des qualités humaines et intellectuelles exceptionnelles. Je suis irrésistiblement attiré vers elle : j'ai comme on dit,  le coup de foudre. Tous les circuits qui pourraient me signaler des mises en garde, sont bloqués; ils sont tous mobilisés par le microprocesseur régulateur pour  faire passer cette seule information, tellement elle est colossale. Résultat: je mets tout en œuvre pour établir le contact avec cette fille. Je ne peux pas faire autrement.

 

          Cet exemple prouve que je n'ai jamais pu accomplir un acte libre et que je n'en accomplirai jamais à travers cet événement qui peut trouver plusieurs issues mais qui de toute façon échapperont  à notre libre arbitre.

 

            Prenons maintenant un exemple moins prégnant. J'ai été offensé profondément par une personne malveillante. Que puis-je faire?  Répondre à l'offense par l'offense, c'est-à-dire me venger. Chercher à s'expliquer. Pardonner. Le résultat de ces différentes démarches dépendra aussi de l'autre qui devient co-participant.

 

     Mais revenons à la situation de départ, c'est-à-dire au choix qui nous est fait après l'offense reçue. Je vais bien sûr faire analyser la situation par mon cerveau-microprocesseur mais en fin de compte, ma décision sera due à la composition, à la vélocité de mon microprocesseur, c’est-à-dire à la composition de mon patrimoine génétique. Une autre personne dotée d'un autre microprocesseur aurait réagi sans doute autrement mais moi, j'étais incapable de prendre une autre décision.

          

    Conclusion : l'homme n'est pas libre. A moins qu'un virus ne s'introduise dans le programme élaboré par nos géniteurs, c’est-à-dire nos deux  parents.

       Et c'est là, qu'intervient ce que j'appellerai  la grâce de Dieu, c'est-à-dire ce petit grain de folie, ce virus qui détraque tout le processus. Mais nous n'en serions pas plus libres pour autant. Simplement nous aurions le bonheur de devenir des passionnés  de Dieu, ce qui donnerait un rayonnement exceptionnel et un sens à notre vie d' ESCLAVE.

 

       Nous ne pouvons rien. Il ne nous reste qu'à espérer que Dieu jette son dévolu sur nous. Mais espérer n'est pas davantage un acte libre.

 

     Donc voguons: pour les uns en ayant l'illusion que nous pouvons ramer à contre-courant;  pour les autres en nous abandonnant à la force du vent, mais comme nous ne sommes pas libres de choisir notre camp alors...

 

     Je crois que je pense donc je crois que je suis ! Ne serait-ce pas pour nous éviter la douleur de notre condition que l'Eglise aurait inventé le CREDO  Mais n'est-ce pas là, le plus merveilleux, le plus précieux des présents!  CROIRE !  Avoir la FOI ! FOI en la VIE. Et comme la plupart des hommes y croient, alors la vie vaut la peine d'être vécue !

        Tant pis pour ceux qui regardent derrière le rideau !  Bien fait pour eux : ça leur apprendra d'être curieux ! Mais comme leur curiosité ne leur appartient pas alors... cessons d'élucubrer. Mais sachez que si je m'arrête, en fait, c'est LUI qui me dit d'arrêter.

       Pour toutes vos affaires, adressez-vous à LUI. Remerciez-le. Priez-le. Pour vous occuper. Puisque de toute façon, les dés sont pipés: Il  est le seul maître, le TOUT PUISSANT, l'ALPHA et L'OMEGA.  Amen. (le seul mot  que nous devrions prononcer mais IL a voulu que nous nous divertissions !)

 

                                                                                                                                                  Jep

cerveaumicro,cerveaumicroprocesseur,l'homme n'est pas libre,espieg

    
 


07/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres